Préparer sa retraite tout en allégeant ses impôts

La fiscalité : un avantage souvent méconnu mais qui peut être décisif dans le choix de sa solution d’épargne retraite.

Lors de son départ à la retraite, le taux de remplacement pour un agent de la Fonction publique se situe en moyenne autour de 65%, son niveau de vie peut donc chuter de plus de 30%. Cette baisse est d’autant plus forte que les primes ne sont pas intégralement prises en compte dans le calcul de la retraite.

Il est donc primordial que les agents de la Fonction publique anticipent ce moment de leur vie. Dans cette optique, plusieurs solutions s’offrent à eux : achat de sa résidence principale, placements financiers tels que l’assurance-vie ou encore le Plan Épargne Retraite (PER).

Le PER, comme tous les produits d’épargne, a sa fiscalité propre, qui varie selon l’évolution du foyer fiscal de l’affilié et les modalités d’entrée et de sortie du plan. Le PER offre des avantages fiscaux non négligeables, comme la possibilité de déduire les cotisations versées de son revenu net imposable. Il est donc capital de bien comprendre ce produit d’épargne afin d’en tirer le meilleur et de faire le choix le plus judicieux pour son avenir.

Afin d’éclairer les agents sur les avantages du PER, Préfon lance aujourd’hui une campagne d’information dans les administrations. Elle s’appuie pour cela sur ses 13 000 correspondants afin qu’ils distribuent de la documentation sur le PER Préfon-Retraite auprès de leurs collègues.