Préfon signe un partenariat avec l’Association des Administrateurs Territoriaux de France (AATF)

Les administrateurs territoriaux sont les hauts fonctionnaires des collectivités locales. Ils sont l’équivalent, pour la fonction publique territoriale, des administrateurs civils et des membres des grands corps de l’Etat.

L’association a pour objectif de défendre les intérêts des administrateurs territoriaux, de favoriser le déploiement de leur carrière dans le secteur public local mais aussi dans les autres univers professionnels. Elle œuvre pour la montée en compétence des administrateurs territoriaux notamment à travers son initiative récente d’incubation, de diffusion et de capitalisation des pratiques innovantes dans les collectivités locales : Lab’AATF. 

L’association est aussi un laboratoire d’idées qui poursuit l’objectif de promouvoir la gestion publique locale, le modèle de république décentralisée qui, grâce à l’engagement des élus et des fonctionnaires locaux, ont permis de faire progresser les services publics dans le pays.

Ainsi, elle produit de nombreux rapports et propositions à l’attention des pouvoirs publics et des associations d’élus. Elle s’inscrit dans le débat législatif par la proposition d’amendements et la participation à des auditions parlementaires. Elle est un interlocuteur régulier des pouvoirs publics, du gouvernement, des partis politiques et des élus locaux.

A la suite de la création d'un groupe "Retraites" au sein de l'AATF qui réfléchit à ce sujet fondamental et vise à enrichir son offre de services aux adhérents, un partenariat a été signé le 13 janvier dernier. Faisant le constat de partage de valeurs communes.

Ayant la même ambition, dans leurs domaines respectifs, d’œuvrer au service des territoires, des populations et des agents qui portent le service public, l’AATF et Préfon ont signé une convention de partenariat qui vise à permettre de confronter les points de vue, à partager et à valoriser les bonnes pratiques, à alimenter les réflexions et analyses respectives et à proposer des pistes d’amélioration dans le cadre des réglementations en vigueur ou à venir dans le respect de l’intérêt général.