Espérance de vie, inégalités et pandémie : constats du COR

Dans sa réunion du 11 février dernier, le COR analyse les indicateurs relatifs à l’espérance de vie. Alors que l’espérance de vie est globalement en croissance depuis la moitié du 20ème, la pandémie liée à la COVID-19a eu pour conséquence une baisse de l’espérance de vie en France.

Le Conseil d’Orientation des Retraites (COR) est un organe public créé en 2000 dont la mission est d’analyser et suivre l’évolution du système de retraite en France. À l’occasion de sa séance de février 2021 sur les « Inégalités et évolutions récentes de l’espérance de vie », le COR présente les derniers chiffres relatifs à l’espérance de vie des Français.

Selon l’Insee, « l’espérance de vie correspond à la durée de vie moyenne d’une génération fictive soumise aux conditions de mortalité par âge de l’année considérée »1. Par ailleurs, avec la réforme des retraites annoncée, cet indicateur est régulièrement évoqué dans le cadre des débats relatifs à la durée de travail et à l’âge de départ à la retraite par rapport à l’allongement de la durée de vie.

Pour 2020, l’espérance de vie en France était de 85,2 ans pour les femmes et de 79,2 ans pour les hommes, des âges légèrement supérieurs à la moyenne européenne. Pour autant, le COR relève la persistance d’inégalités substantielles d’espérance de vie en fonction du niveau de vie des individus : parmi les 5% les plus aisés de la population française, l’espérance de vie est supérieure de 13 ans chez les hommes et de 8 ans chez les femmes par rapport aux 5% les plus pauvres.

L’impact de la COVID-19 sur l’évolution de l’espérance de vie est également évoqué : selon le bilan démographique de l’Insee pour 2020, l’espérance de vie à la naissance comme l’espérance de vie à 60 ans ont toutes deux connu une diminution de -0,4 ans pour les femmes et de -0,5 ans pour les hommes. D’autres conséquences liées à la crise sanitaire et au confinement, telles que le report des soins et la détérioration de la santé mentale, pourraient mener à une diminution durable de l’espérance de vie. Celles-ci ne sont pour l’instant ni précisément identifiées, ni précisément quantifiables.

En complément de cette séance, une autre réunion du COR est attendue d’ici fin mai 2021 et portera sur l’espérance de vie dans les différents régimes de retraite.

1 https://www.insee.fr/fr/metadonnees/definition/c1374.